lundi 7 juillet 2008

La couleur du design / anne-marie builles


Le parcours de Designers Days s’est tenu cette année sous la bannière de « matière et couleur » on y a beaucoup parlé de lumière.
Pour un temps, cela nous a reposé du « concept ». Deux scénographies furent remarquées ; ombres portées et images cinétiques pour Claudio Colucci chez Forum Diffusion, couleur qui met en évidence la pureté des lignes et des plans et définit formes et fonctions pour Arik Levy chez Knoll & Cassina.
Nous avons besoin des couleurs.
Nous aimons la nature parce qu’elle est « couleurs » et qu’elle déroule sous nos yeux et dans nos cœurs une infinité de nuances et d’harmonies.
Nous prêtons moins attention aux couleurs dans la ville, et pourtant….
Les couleurs animent aussi les murs de nos villes, qui s’est promené dans un pays totalitaire où toute image publicitaire est bannie, a pu ressentir ce mal-être qui s’insinue peu à peu dans le corps et l’esprit.
« Nécessité vitale, matière première indispensable à la vie » (Fernand Léger) la couleur influence notre vie physique, pénètre notre être intime en exerçant un subtil pouvoir de persuasion sur notre psychisme.
Les couleurs rythment nos saisons, le temps qu'il fait, notre état d'esprit du moment... elles suscitent des émotions particulières et révèlent nos états d’âme.
« Manière dont nous percevons les ondes lumineuses » la couleur est lumière et vibration, elle énergise notre environnement et notre univers personnels.
Dans l’expression plastique,Rothko nous a montré le chemin, en faisant de la couleur son unique moyen d’expression.
Il nous fait vivre à travers ses toiles « une expérience extatique de la couleur».
En poussant l’expression de la dimension irradiante de la couleur à son extrême limite, Rothko nous isole face à nous-même dans une densité d’énergie vibratoire qui confine à l’expérience métaphysique ou plus simplement au spirituel.

Si le XXIe siècle est spirituel, il sera le siècle de la couleur.
Les designers sont généralement plus sensibles à la forme qu’à la couleur
Sur les traces de Rothko, prenons conscience du ressenti des couleurs dans notre vie quotidienne, de la manière de les porter sur nous, de s'en entourer dans notre espace de vie !
Puisons énergie et dynamique dans la vibration des couleurs !
Elles stimulent et éveillent notre réceptivité au milieu dans lequel nous évoluons.
Les designers, qui privilégient la forme, doivent apprendre à ressentir avec les couleurs.
Mettons du spirituel et de l’énergie de vie dans nos concepts, c’est la clef du design émotionnel…..
Designers Days Edition 2008 www.designersdays.com

Aucun commentaire: