lundi 28 septembre 2009

travailler sur l’innovation / didier saco


monique vervaeke vient de publier, avec christophe midler et guy minguet, un ouvrage qui pointe les avancées récentes en matière de stratégie et de pilotage de l’innovation

destiné aux designers, aux ingénieurs, aux chercheurs et aux dirigeants de marques, il croise 3 niveaux d’analyse : les possibles des stratégies industrielles, les conditions, réelles et idéales, de l’organisation de la conception et la dynamique des identités professionnelles des acteurs qui interviennent dans les processus innovants, en étayant ses argumentaires dans les secteurs de l’automobile, de la haute technologie, des laboratoires pharmaceutiques, de l’aéronautique, de la grande distribution et des biens d’équipement

monique vervaeke est sociologue et a déjà publié en 2003 “le design et les immatérialités de l’entreprise” / son centre d’intérêt majeur et récurrent est la mise en avant des réseaux qui lient les entreprises à l’innovation et aux travaux qu’elles mènent en matière de recherche, de management, de pilotage et de développement du design

l’innovation n’est ni la recherche de la poursuite de ce qui a été, ni liée à des résultats uniquement économiques mais la création de nouveaux us, liés autant à la nécessité qu’au désir universel du mieux

à l’heure où les grandes surfaces se désertifient, où les packagings ne relèvent plus que du promotionnel, où les entreprises voient leurs parts de marché se réduire et les salariés leurs perpectives d’augmenter leur pouvoir d’achat tout autant, l’innovation est bien évidemment ce qui saura permettre aux marques, et à tous les acteurs économiques qui travaillent pour elles de conserver d’abord, puis d’acquérir de nouvelles parts de marché

disparition des dogmes et des modèles, effacement des concepts de pérennité, circulation maximale des flux, renouvellement rapide des produits, développement des formes organiques : le simple a pris le pas sur l’élaboré / simple d’accès, simple de préhension, simple de passage et simple d’abandon

le simple et le quick / travailler sur l’innovation en matière de design, c’est avant tout la réflexion sur la circulation / comment simplifier tous les accès : accès aux informations sur sites, accès aux produits sur linéaires, accès aux mentions obligatoires sur packs et accès au bien-être au quotidien / rapide tout autant : notre capacité à l’attention s’aménuise, dispersée par la multiplicité des offres et le territoire de l’innovation est tout autant celui du temps

travailler sur l’innovation, c’est en même temps réfléchir, entreprendre, accompagner et articuler les futurs modes de vie, collaborer à la construction sociale des goûts et apporter à l’industrie les dimensions sensorielles et émotives de la culture


working on innovation, edited by christophe midler, guy minguet and monique vervaecke
routledge studies in innovation, organization and technology
110 $ / isbn 978-0.415-49844.9

1 commentaire:

J a dit…

Salut, comment ça va?

Je m'appelle Joseph. Si ça vous intéresse, vous pouvez gagner de l'argent en postant des textes publicitaires sur votre blog.

Vous pouvez gagner jusqu’à 50 euros par blog ou site Web.

Indiquez-nous les adresses de vos blogs pour que nous puissions vérifier leur compatibilité.

Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter par email/messenger :
joseph.brown@live.fr

Salutations cordiales.

Joseph